A propos

Bonjour,

Je m’appelle Younes BENZAKI et j’ai 29 ans (à l’heure de l’écriture de ces lignes en février 2017). J’habite en banlieue parisienne (Val d’Oise) et je travaille dans l’informatique en tant qu’ingénieur d’étude et développement Java/J2EE (ce fameux titre de poste générique) qu’aime les RH et les commerciaux des SSII (ESN).

Cela fait 7 ans que je travaille dans le consulting informatique, j’ai travaillé pour le compte de deux SSII et actuellement pour mon compte. Je suis intervenu chez plusieurs clients, dans des missions diverses en Ile de France. Les contextes de projets sur lesquels je suis intervenu étaient aussi divers que variés.

Après prés d’une décennie de travail, j’ai assez bien cerné les rouages du métier et des intervenants qui le régissent. Les attentes techniques des projets me sont familières et se répètent pratiquement tout le temps. Pareillement, les attentes commerciales attendues d’un développeur sont assez bien structurées et facilement identifiables par les consultants opérant dans le domaine du développement logiciel.

Vous êtes, peut être, des  développeurs Java comme moi. Si c’est le cas, vous reconnaîtrez facilement  la fameuse : « On cherche pour un projet urgent (et super cool) au sein d’un grand groupe leader de son domaine, un développeur Java maitrisant Spring, JPA, REST…..avec au minimum 5 ans d’expérience ». L’offre est publiée sur un réseau professionnel type LinkedIN, ou vous est envoyée dans un e-mail générique par un commercial. Vous vous doutez bien que ce même e-mail a été envoyé à une dizaine d’autres consultants comme vous. La même scène peut, facilement être projetée aux consultants d’autres technologies (.NET, Front, Cobol….).

Une fois votre CV retenu, vous passez l’entretien avec le client. Il vous décrit son projet et vous bombarde avec une pluie de questions techniques sur tous les frameworks qui lui passent par la tête. Et pour être retenu, vous avez intérêt à être une impeccable pour répondre à toutes leurs exigences techniques. Passer ce calvaire, le jeu de tirage sur la corde commence avec le commercial qui tente de vous vendre au client au prix d’un expert et vous donner un TJM de débutant (eh oui, il y en a des pleins comme ça).

M’étant posé tranquillement un jour et en repensant à la situation, je suis arrivé à la conclusion suivante : rien ne changera si on ne change pas la situation par nous même. On est dans l’ère de l’informatique, du digital, où le consultant informatique est au cœur du business de l’entreprise, et pourtant, il est mal ou peu considéré. Les échanges qu’il effectue lors de son recrutement sont plutôt dans le réactif. Il subit les questions et la pression qui va avec. Même quand il est recruté pour un projet, il est juste le gars qui pissera du code qu’on peut virer à tout moment.

D’un autre côté, les consultants que nous sommes, nous ne faisons pas assez de marketing de notre image de marque. Si quelqu’un vous pose la question, que faites vous comme travail ? vous répondrez certainement : je programme au sein d’une telle ou telle boite. Hors programmer n’est pas une finalité en soi. Si votre grande mère vous pose la question, expliquez moi en quoi ça consiste votre travail  ? Je doute que vous aurez une réponse claire, rapide et concise qui l’éclairera sur le métier de son petit-fils bien aimé.

Pourquoi avoir ces difficultés pour répondre à ces questions assez simples ? A mon avis, c’est parce qu’on ne s’est pas adonné à l’exercice de réflexion que nous nous devons de faire pour définir notre profession de façon claire et attrayante. Cette image de marque que nous nous devons de construire devra être véhiculée dans un bel package de communication soignée aussi bien au sein de l’entreprise qu’au monde extérieur.

Certes, une une bel image de marque  aura des conséquences très bénéfiques sur notre plan professionnel et même personnel. Encore faut-il élaborer un plan pour la travailler et exécuter ce dernier. C’est la mission que se donne ce blog : Travailler l’image du consultant informatique Français pour qu’il soit un acteur actif et incontournable dans l’entreprise et la communauté.